Résumé de l'avantage de l'oxygène

L'avantage de l'oxygène : résumé et critique | Patrick McKeown

Des techniques de respiration simples et scientifiquement prouvées pour vous aider à devenir plus sain, plus mince, plus rapide et plus en forme.

La vie s'active. A L'avantage de l'oxygène qui prenait la poussière sur votre étagère ? Prenez plutôt les idées clés dès maintenant.

Nous ne faisons que gratter la surface ici. Si vous n'avez pas encore le livre, commandez le livre ou obtenez le manuel de l'utilisateur. livre audio gratuit pour apprendre les détails juteux.


Vous l'avez entendu encore et encore. Prenez une grande inspiration et expirez. Vous vous sentirez mieux et réduirez immédiatement votre anxiété. Mais la respiration que vous prenez de cette façon vous rend-elle service ? Le faites-vous correctement ? Êtes-vous sûr de savoir ce qu'est une respiration profonde ? Ou peut-être existe-t-il une meilleure méthode ?

Dans son livre, The Oxygen Advantage, Patrick McKeown explique la science qui sous-tend la rétention de la respiration pour réduire l'anxiété, l'importance de la respiration par le nez pour la santé et le problème négligé de la respiration excessive.

Respiration excessive chronique

Le plus grand obstacle à votre santé et à votre forme physique est un problème rarement identifié : la sur-respiration chronique.

Nous pouvons respirer deux à trois fois plus d'air que nécessaire sans le savoir. Nous supposons que le corps sait à tout moment, de manière réfléchie, la quantité d'air dont il a besoin, mais ce n'est malheureusement pas le cas. Le processus de respiration a été déformé par le stress chronique, la vie sédentaire, les régimes alimentaires malsains, les maisons surchauffées et le manque de forme physique. Tous ces facteurs contribuent à de mauvaises habitudes respiratoires. Celles-ci contribuent à leur tour à la léthargie, à la prise de poids, aux problèmes de sommeil, aux problèmes respiratoires et aux maladies cardiaques.

Le paradoxe de l'oxygène

Voici le paradoxe de l'oxygène. La quantité d'oxygène que vos muscles, organes et tissus sont capables d'utiliser ne dépend pas entièrement de la quantité d'oxygène dans votre sang. Nos globules rouges sont saturés de 95% à 99% d'oxygène. Et cela suffit amplement, même pour les exercices les plus intenses. Ce qui détermine la quantité d'oxygène que votre corps peut utiliser est en fait la quantité de dioxyde de carbone, également appelé CO2. La plupart des gens apprennent que le dioxyde de carbone n'est qu'un gaz résiduel que nous expirons de nos poumons, mais ce n'est pas un gaz résiduel. C'est la variable clé qui permet de libérer l'oxygène des globules rouges pour qu'il soit métabolisé par l'organisme. C'est ce qu'on appelle l'effet Bohr.

L'idée de prendre de plus grandes respirations pour absorber plus d'oxygène revient à dire à une personne qui mange déjà suffisamment pour couvrir ses besoins caloriques quotidiens qu'elle doit manger davantage. Pendant des années, des conseillers en matière de stress, des praticiens du yoga et des entraîneurs sportifs bien intentionnés nous ont présenté les avantages de respirer profondément. Et il est facile de comprendre pourquoi cette croyance est perpétuée. Prendre une grande respiration peut être agréable, même si cela peut en fait être mauvais pour vous. De la même manière qu'un chat apprécie un bon étirement après une sieste à la mi-journée, prendre une grande respiration dans les poumons étire la partie supérieure du corps, ce qui entraîne une sensation de relaxation.

Mais cela conduit beaucoup de gens à croire qu'en matière de respiration, plus c'est gros, mieux c'est. Pour gérer le stress, l'instruction de prendre une profonde respiration est correcte, mais une respiration vraiment profonde est abdominale, doux et calme. Tout le contraire des grandes respirations que l'on prend habituellement pour tenter de se calmer.

Les symptômes de l'anxiété et de l'hyperventilation sont similaires et il a été constaté qu'ils étaient liés dans certains cas : vertiges, maux de tête, douleurs thoraciques et étourdissements. Est-ce l'anxiété qui provoque l'hyperventilation, ou est-ce l'hyperventilation qui provoque l'anxiété ?

L'hyperventilation réduit la concentration de dioxyde de carbone dans le sang. Cela entraîne un rétrécissement des vaisseaux sanguins et une réduction de l'apport d'oxygène au cerveau. Le cerveau privé d'oxygène est plus excitable et agité. Et comme il est inondé de pensées auto-générées, l'anxiété s'installe. Donc, en cas de stress, retenez votre respiration

  • Prenez une petite inspiration et une expiration silencieuses par le nez.
  • Retenez votre respiration pendant deux à cinq secondes.
  • Après chaque arrêt respiratoire, respirez normalement pendant environ 10 secondes.
  • Effectuez une série de ces petites respirations.

La respiration est importante dans tous les domaines de notre vie. Elle est étroitement liée à tous les systèmes et fonctions corporelles. Si nous faisons l'effort d'assurer une respiration normale, notre santé peut en bénéficier énormément. La respiration normale au repos implique une respiration abdominale régulière et silencieuse, une inspiration et une expiration par le nez.

Examinons brièvement quelques-uns des domaines qui peuvent être affectés par notre façon de respirer.

Respiration par le nez ou par la bouche

Tu es né pour respirer par le nez. La bouche sert à manger. La respiration par la bouche est synonyme d'urgence et active la réaction de combat ou de fuite. La respiration nasale entraîne une respiration abdominale, tandis que la respiration buccale active la partie supérieure de la poitrine, implique des respirations plus importantes et peut entraîner une réduction de l'absorption d'oxygène dans le sang artériel. Il n'est donc pas étonnant que les personnes qui respirent par la bouche souffrent souvent d'un manque d'énergie, de concentration et d'humeur. De plus, la respiration buccale prolongée entraîne de profondes modifications du visage qui ont été bien documentées par les orthodontistes. Mâchoires étroites, dents de travers, pommettes creuses et cavités nasales plus petites.

Santé du cœur

Le gaz oxyde nitrique joue un rôle monumental dans la santé humaine en réduisant le cholestérol, en révisant l'accumulation de plaque dans les vaisseaux sanguins et en aidant à prévenir la coagulation du sang, autant de facteurs qui augmentent considérablement le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

Selon le Dr Lewis Ignacio, lauréat du prix Nobel, l'oxyde nitrique est le moyen de défense naturel du sang pour éviter que toutes ces choses ne se produisent. Il envoie un signal aux vaisseaux sanguins pour qu'ils se détendent et se dilatent. S'il y a trop peu d'oxyde nitrique, les vaisseaux sanguins se resserrent et le cœur doit augmenter la pression pour envoyer le sang dans tout le corps. Comme l'oxyde nitrique est produit à l'intérieur des sinus paranasaux, ainsi que dans les vaisseaux sanguins, le fait de respirer doucement et calmement par le nez augmente la quantité de ce gaz et lui permet d'être capté et transporté vers les poumons et le sang.

Performance athlétique

Pour tirer le meilleur parti de votre entraînement physique, vous devez apprendre à votre corps à faire plus avec moins. Pour ce faire, vous devez réduire votre consommation d'air. L'intégration de ce concept dans votre entraînement se traduira par une meilleure économie de la respiration et une augmentation de vos performances sportives, ainsi que par une réduction de l'essoufflement et de l'acide lactique pendant la compétition. Plus important encore, vous n'aurez pas besoin de pousser votre corps au-delà de ses limites, ce qui réduira le risque de blessures, de problèmes cardiovasculaires et respiratoires et d'autres problèmes de santé.

La respiration nasale pendant l'entraînement physique garantit que vous ne vous poussez pas au-delà de ce que votre corps est capable de faire. En plus de la respiration nasale, les techniques de retenue du souffle sont très bénéfiques pour les athlètes. Lorsque vous soumettez délibérément votre corps à une réduction de l'apport d'oxygène pendant une courte période, les reins augmentent la production d'insuline. EPO: une hormone qui favorise la formation de globules rouges, et la rate libère les globules rouges dans la circulation sanguine.

En incitant le corps à libérer des globules rouges supplémentaires et à augmenter la concentration d'hémoglobine dans le sang, on améliore la capacité du corps à fournir de l'oxygène aux muscles qui travaillent pendant l'exercice, ce qui donne à l'athlète un avantage concurrentiel. Les athlètes utilisent ces techniques depuis longtemps en s'entraînant à haute altitude et en forçant le corps à s'adapter à l'exercice avec moins d'oxygène. Les méthodes traditionnelles impliquent de vivre et de s'entraîner dans des lieux spécifiques. En revanche, le programme Oxygen Advantage est une alternative pratique accessible à tous, quel que soit l'endroit où l'on se trouve.

Consommation alimentaire

L'auteur souligne qu'il existe également une relation entre la respiration et la consommation alimentaire.

Les personnes en surpoids ont tendance à avoir de mauvaises habitudes respiratoires, telles qu'une hyperventilation chronique, des soupirs fréquents et une respiration par la bouche et le haut de la poitrine. Le fait de prendre quelques kilos en trop vous oblige à respirer plus fort, et pas seulement pendant l'exercice physique. Le volume respiratoire augmente également au repos.

La question est de savoir si les aliments transformés et acidifiants entraînent le développement de mauvaises habitudes respiratoires, ou si ce sont les mauvaises habitudes respiratoires qui entraînent des envies d'aliments transformés et acidifiants.

D'après son expérience, il existe une boucle de rétroaction entre la respiration et la prise de poids. Et ce cycle doit être brisé si l'on veut que des changements se produisent.

Ce livre, intitulé The Oxygen Advantage, présente des techniques de respiration simples et scientifiquement prouvées qui vous permettront de retrouver une respiration normale. Vous serez ainsi en meilleure santé, plus mince, plus rapide et plus en forme.

Évaluation de l'avantage de l'oxygène

Nous évaluons ce livre à 4,4/5.

Résumés de livres gratuits connexes

Respiration par James Nestor

Le corps en 4 heures par Timothy Ferriss

Le corps garde le score par Bessel van der Kolk

l'avantage de l'oxygène résumé
  • Sauvez

A lire également

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.