Company of One résumé
| |

Company of One Résumé et critique | Paul Jarvis

Pourquoi rester petit est la prochaine grande chose pour les entreprises


La vie s'active. A Company of One par Paul Jarvis était sur votre liste de lecture ? Découvrez dès maintenant les principaux enseignements.

Nous ne faisons que gratter la surface ici. Si vous n'avez pas encore le livre, commandez-le. ici ou obtenez le livre audio gratuitement pour apprendre les détails juteux.

Introduction

Avez-vous déjà voulu créer une entreprise, mais vous avez eu l'impression que c'était une entreprise herculéenne sans un gros soutien financier ? Dans son livre à succès, Company of OnePaul Jarvis conteste cette idée et bien d'autres choses encore.

Company of One explique comment vous pouvez atteindre le succès d'une grande entreprise sans avoir à développer votre activité. L'ouvrage fait valoir que le succès n'est pas nécessairement défini par le volume ou le rythme de la croissance. En restant petit, vous pouvez construire votre entreprise en fonction des besoins et des préférences de votre style de vie grâce à des "systèmes évolutifs". En fin de compte, l'accent mis sur le développement de systèmes évolutifs facilite la croissance sans avoir besoin d'employés supplémentaires et favorise la satisfaction à long terme. 

"Le succès d'une entreprise ne réside pas dans le fait de faire croître quelque chose rapidement et massivement, mais plutôt dans la construction de quelque chose qui est à la fois remarquable et résilient sur le long terme."

- Paul Jarvis

À propos de Paul Jarvis

Paul Jarvis est un ancien professionnel de la Silicon Valley devenu auteur. Company of One est son premier livre, mais il écrit également pour certaines des plus grandes publications du monde, notamment Inc.com, Fast Company et le Huffington Post. Jarvis a également écrit une lettre d'information très populaire, Dépêche du dimanchees, un bulletin d'information qu'il a créé

Outre son travail d'auteur, M. Jarvis anime des cours sur la manière de réussir en tant que freelance, où il défend l'idée contraire selon laquelle les entreprises n'ont pas besoin de croissance pour être rentables.

Jarvis est également le fondateur de la société d'analyse de sites web Fathom Analytics. Fathom est un exemple concret d'une entreprise d'une personne - qui n'a pas besoin de croissance pour être rentable. Jarvis et son cofondateur, Jack Ellis, sont les seuls employés. Ils ont entièrement amorcé l'entreprise en réinvestissant les bénéfices des clients.

Comment ont-ils fait ? Rejoignez-nous pour le découvrir.

StoryShot #1 : L'absence de croissance définit l'entreprise d'un seul homme

Jarvis utilise le premier tiers de Company of One pour définir ce que signifie "entreprise individuelle". Une société d'une personne n'est pas une entreprise en démarrage. Ce n'est pas non plus un autre mot pour désigner un freelance.

Quelle est la différence entre une startup et une entreprise individuelle ? Les startups ont un objectif principal : se développer. Les entreprises individuelles, quant à elles, restent volontairement petites.

Cependant, à la différence d'un freelance, les entreprises d'un ne travaillent pas pour gagner. Les freelances gagnent un revenu actif. Dès qu'ils cessent de travailler, l'argent cesse d'affluer. En revanche, les sociétés de personnes gagnent des revenus actifs et passifs.

Une personne ne doit pas nécessairement diriger une entreprise individuelle. Vous pouvez créer une entreprise individuelle avec votre partenaire, vos amis les plus proches ou vos collègues les plus brillants. La seule caractéristique qu'elle doit avoir est qu'elle doit rester petite.

Les avantages d'une société unique

Une entreprise d'une personne ne s'agrandit pas progressivement et ne nécessite pas un travail constant. Mais ce n'est pas nécessairement par principe. Au contraire, le rejet des mécanismes de croissance traditionnels peut vous procurer les avantages suivants :

  • Résilience
  • Autonomie
  • Vitesse
  • Simplicité

Une entreprise d'une personne est petite, ce qui rend ces micro-entreprises extrêmement agiles. Par conséquent, elles peuvent souvent s'adapter rapidement à des réalités changeantes et avoir un sens cohérent de l'objectif. Un autre avantage de cette agilité est la réduction de la bureaucratie. Par exemple, vous n'avez pas à soumettre vos décisions à un conseil d'administration ou à des actionnaires.

En tant que propriétaire unique, vous avez le contrôle total de la vision de la marque. Cela ne signifie pas seulement que vous êtes autonome en matière de décisions commerciales. Vous pouvez également décider de la part de votre vie que vous souhaitez consacrer au travail.

Par nature, les grandes entreprises sont plus complexes que les petites. Mais pour qu'une entreprise d'une seule personne réussisse, le principe fondamental est qu'elle doit rester simple. Cela signifie une base de clients simple, des offres de produits simples et une structure commerciale simple.

StoryShot #2 : La gestion d'une entreprise individuelle exige un bon état d'esprit

Jarvis passe beaucoup de temps à expliquer pourquoi chacun devrait aspirer à devenir une entreprise unique. L'idée principale est la suivante : diriger une entreprise d'une personne vous permet de construire votre entreprise autour de votre style de vie.

"Si vous êtes une entreprise d'une personne, votre état d'esprit est de construire votre entreprise autour de votre vie, et non l'inverse."

- Paul Jarvis

De nos jours, la plupart des gens font le contraire. Le travail est le principal moteur de l'emploi du temps quotidien. Par conséquent, nous planifions souvent les événements de notre vie en fonction de nos horaires de travail ou des échéances de projets que nous devons respecter.

Au contraire, le livre nous incite à financer notre style de vie avec nos passions et nous rappelle qu'une vie occupée n'est pas une bonne vie. Travailler de manière plus productive peut contribuer à réduire le temps et l'énergie nécessaires pour gagner sa vie.

Un autre aspect de la société de l'état d'esprit unique est la différence entre la passion et le but. Pour réussir, vous devez avoir plus que la seule passion.

"Bien que la finalité et l'argent ne s'excluent pas mutuellement, vous avez plus de chances d'être résilient lorsque vous savez que, même dans des situations affreuses ou stressantes, vous travaillez pour un bien plus grand et plus vaste. Ce sentiment d'utilité découle de valeurs immuables et centrales, tant pour les individus que pour les entreprises dans leur ensemble. Les entreprises d'un seul tenant savent qu'elles peuvent apprécier leur travail sans toujours en apprécier tous les aspects."

- Paul Jarvis

Ayez un objectif clair qui guide vos décisions commerciales. L'un des principes clés de cet objectif est que vous devez décider de rester petit, même si vous avez la possibilité de vous développer.

Pour le propriétaire d'une entreprise d'une personne, la croissance est synonyme de déclin. Le succès, en revanche, signifie le maintien d'un niveau de revenu particulier. Ce niveau de revenu est quelque chose que vous pouvez définir.

Voici comment : tout d'abord, vous devez définir le type de vie que vous souhaitez mener. Pensez au type de maison que vous voulez habiter, au type de voiture que vous souhaitez conduire et au nombre de vacances que vous souhaitez prendre chaque année.

Ensuite, vous travaillez à rebours pour déterminer exactement combien d'argent il vous faut pour mener le style de vie que vous souhaitez. Ensuite, vous construisez votre entreprise autour de ce chiffre, et une fois que vous avez atteint votre objectif, vous pouvez prendre une pause bien méritée.

Gagner plus n'est pas toujours mieux

Que faire si vous atteignez votre seuil de revenu mais que vous voulez continuer à travailler ? M. Jarvis vous avertit qu'il faut vous attendre à des moments plus difficiles, car plus de profit signifie souvent plus de problèmes.

Travailler davantage peut signifier que vous acquérez plus de clients. À ce moment-là, vous devrez consacrer plus de temps à des tâches comme le service à la clientèle pour satisfaire ce plus grand volume de clients. Vous devrez embaucher plus de travailleurs pour répondre à cette demande. Cela aura pour effet d'éliminer votre statut d'entreprise unique.

Ce type d'environnement de travail est l'antithèse de l'entreprise d'un seul homme. C'est pourquoi Jarvis recommande de dire "trop c'est trop" une fois que vous avez atteint le montant de votre revenu prédéterminé.

StoryShot #3 : Ne quittez pas votre emploi de jour (pas encore)

Vous devriez maintenant savoir ce qu'est une entreprise individuelle et quel est l'état d'esprit nécessaire pour la diriger. Mais il n'est pas encore temps d'abandonner votre travail de neuf à cinq. D'abord, vous devez construire votre activité secondaire.

Ce point peut sembler contre-intuitif au premier abord. Après tout, comment êtes-vous censé construire une entreprise entière pendant que vous travaillez ?

Ce livre n'encourage cependant pas la création de n'importe quelle entreprise. Au contraire, il vous permet d'en créer une qui réussisse. Votre entreprise ne sera pas prospère si vous avez besoin d'argent rapide pour financer votre style de vie.

Au lieu de cela, construisez votre projet de passion pendant vos heures libres. Commencez par trouver l'idée de votre entreprise. Ensuite, essayez d'attirer vos premiers clients pour évaluer l'intérêt que suscite votre idée.

Une fois que vous avez déterminé qu'il existe une demande claire sur le marché pour votre produit ou service, vous pouvez enfin penser à quitter votre emploi.

Une entreprise unique dans la vie réelle

Company of One offre plusieurs exemples du type d'entreprise qu'il décrit. Le premier exemple du livre est celui du dessinateur Tom Fishburne. Fishburne a créé une entreprise de dessins animés avant de quitter son emploi en entreprise.

Fishburne n'a quitté son poste de vice-président qu'après avoir gagné une poignée de clients. Il voulait s'assurer d'avoir un revenu stable pour subvenir aux besoins de sa famille avant de réaliser son rêve d'entreprise unique.

Fishburne est un exemple évident de réussite. Lui et sa femme ont dirigé leur entreprise d'un, Marketoonistedepuis le premier jour. Aujourd'hui, il déclare qu'il gagne plus avec Marketoonist que dans son rôle de vice-président de l'entreprise.

StoryShot #4 : La passion ne suffit pas pour choisir votre idée de produit

Vous avez donc quitté votre emploi et vous êtes sur le point de faire croître votre entreprise d'une personne sans la faire grossir. Comment démarrer ? 

Évidemment, la première chose dont vous avez besoin est une idée de produit ou de service. Jarvis suggère de s'inspirer d'un projet passionnel, d'une activité secondaire ou d'un travail en freelance. Plus l'idée vous passionne, mieux c'est.

Cependant, vous devez également comprendre les inconvénients de transformer une passion en entreprise. Des études montrent que la plupart des gens sont passionnés par les arts, la musique ou le sport.

Si votre passion se situe dans l'un de ces domaines, vous risquez d'avoir du fil à retordre. Après tout, tous ceux qui veulent devenir des athlètes ne seront pas des superstars du sport.

Au lieu de vous fier uniquement à vos passions pour élaborer votre idée d'entreprise unique, vous devez creuser davantage. Soyez réaliste quant à savoir pour lesquelles de vos passions les gens paieront.

Par exemple, disons que vous faites de l'art numérique pour votre Instagram. Vous ne pouvez pas créer une entreprise en publiant vos œuvres sur les médias sociaux. Mais vous pouvez avoir l'idée de transformer votre art en NFT qui peuvent être vendus sur une place de marché comme OpenSea pour faire des bénéfices.

Améliorez votre produit grâce aux commentaires des clients

Une fois que vous avez déterminé l'idée de votre produit ou service, il est temps de le lancer. Mais vous vous dites peut-être : ne devriez-vous pas perfectionner votre produit avant de le lancer ? La réponse à cette question est non.

Lancez un produit dans ses premiers stades. De cette façon, vous pouvez recevoir des commentaires précieux de vos clients. Ce retour d'information peut ensuite vous aider à affiner votre produit, à trouver des solutions à vos problèmes et à les résoudre. le bon prixet plus encore.

Pourquoi devriez-vous faire cela ? Parce que lorsque vous lancez votre produit le plus tôt possible, vous pouvez commencer à gagner de l'argent immédiatement.

"Les entreprises d'un doivent continuellement itérer sur leurs produits pour les garder utiles, frais et pertinents pour le marché qu'ils servent. Lancez donc votre entreprise rapidement, mais commencez immédiatement à affiner votre produit et à l'améliorer. Lorsque vous lancez la première version d'un produit, vous devinez beaucoup de choses : comment il se positionne sur son marché, s'il est facile ou difficile d'atteindre votre public cible et d'attirer son attention, si les gens sont prêts à l'acheter et à quel prix. Mais la bonne nouvelle est qu'une fois que vous avez lancé la première version, les données commencent immédiatement à affluer. Comment se passent les ventes ? Comment sont les critiques ? Comment se porte la fidélisation des clients ? Sont-ils si enthousiastes à propos de votre produit qu'ils en parlent aux autres ? Vous pouvez et devez utiliser ces données pour affiner votre produit et en faire une solution encore meilleure et plus utile au problème que vous vous êtes fixé." - Paul Jarvis.

Company of One PDF, Audiobook gratuit, Mind Map et Résumé animé du livre

POUR LE SITE/BLOG :

Commentez ci-dessous ou partagez pour montrer que vous êtes concerné.

Nouveau sur StoryShots ? Obtenez les versions PDF, infographiques, audio et animées de ce résumé et de centaines d'autres livres de non-fiction à succès dans notre section "StoryShots". application gratuite de premier rang. Apple, The Guardian, les Nations unies et Google l'ont classée parmi les meilleures applications de lecture et d'apprentissage au monde.

C'était la partie émergée de l'iceberg. Pour plonger dans les détails et soutenir Paul Jarvis, commandez la brochure Company of One ici ou obtenez le livre audio gratuitement.

Résumés de livres connexes

La semaine de travail de 4 heures par Tim Ferriss

Retravailler par Jason Fried et David Heinemeier Hansson

Le E-Myth revisité par Michael E. Gerber

Le Lean Startup par Eric Ries

Le démarrage du $100 par Chris Guillebeau

Le cadre efficace par Peter Drucker

Contagieux par Jonah Berger

La quête de sens de l'homme par Viktor Frankl

Vendre comme un fou par Sabri Suby

Commencez par le pourquoi par Simon Sinek

L'Almanach de Naval Ravikant par Eric Jorgenson

Company of One résumé
  • Sauvez

A lire également